Be the first to hear about new surveys and studies.

Map · Nov 21, 2019

Cartes d’Opinion Canadien Sur Le Climat 2018


L’opinion publique compte pour beaucoup dans le processus décisionnel qui mène à l’adoption de politiques visant la réduction de l’incidence des changements climatiques et l’adaptation à leurs répercussions inévitables. Toutefois, l’opinion sur les changements climatiques varie grandement selon le lieu de résidence. Les indicateurs nationaux sont insuffisants pour comprendre les attitudes du public dans les provinces et les localités.

Les sondages d’opinion publique sont, le plus souvent, réalisés à l’échelle nationale parce que les enquêtes locales sont très coûteuses et demandent beaucoup de temps. Notre équipe a conçu un modèle statistique et géographique pour estimer la structure de l’opinion publique dans les provinces et les circonscriptions fédérales à partir de données obtenues par sondages probabilistes, faits par téléphone, à l’échelon national.

Nous sommes ainsi en mesure d’estimer et de visualiser les différences d’opinions à l’intérieur du pays. Notre compréhension de la diversité des perceptions et attitudes ainsi que du soutien à l’égard des politiques publiques s’en trouve grandement améliorée. Par exemple, nous évaluons que 83 % des Canadiens croient à l’existence des changements climatiques. Pourtant, seuls 60 % des résidents de la circonscription de Souris-Moose Mountain en Saskatchewan partagent cette opinion, alors qu’elle l’est par 93 % des résidents de la circonscription d’Halifax.

Vous pouvez explorer les cartes en cliquant sur la province ou la circonscription de votre choix et comparer les résultats pour différents secteurs géographiques ou pour différentes questions. Sous chaque carte se trouvent des diagrammes à barres qui illustrent les réponses estimées pour la question et le secteur géographique sélectionnés. Veuillez consulter la page sur la méthodologie pour plus d’information au sujet de la marge d’erreur.

Cette recherche et ce site Web bénéficient d’un financement du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, du Fonds de recherche du Québec ‒ Société et culture, du Skoll Global Threats Fund, de l’Energy Foundation et de la Grantham Foundation for the Protection of the Environment.

Nous exprimons notre vive reconnaissance à Anthony Leiserowitz, Christopher Borick et Barry Rabe pour leur aide dans la réalisation de ce projet. Nous remercions EcoAnalytics, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, le Forum des politiques publiques, La Prospérité durableCanada 2020, l’Institut de l’énergie Trottier ainsi que la Chaire d’études politiques et économiques américaines pour leur soutien aux sondages qui alimentent notre base de données.

Méthodes

Nous offrons sur ce site Web une estimation statistique des perceptions et des préférences des Canadiens quant aux politiques en matière de changements climatiques aux échelons des provinces et des circonscriptions fédérales. Ces données inédites décrivent l’état de l’opinion publique avec une grande précision. Elles pourront être utilisées pour aider à la prise de décision, élaborer les politiques publiques et contribuer à l’enseignement.

Les valeurs estimées sont dérivées d’un modèle statistique qui opère une régression multiniveau avec poststratification (MRP) sur une base de données nationale (n > 9000), en combinant les paramètres sociodémographiques et géographiques de la population canadienne.

La modélisation est une technique validée, comme l’ont démontré Howe et ses collaborateurs (2015) dans leur approximation de l’opinion publique américaine à l’échelle locale. Pour plus d’informations, consultez cet article scientifique :

Howe, P., Mildenberger, M., Marlon, J.R., and Leiserowitz, A., (2015) “Geographic variation in opinions on climate change at state and local scales in the USA,” Nature Climate Change. DOI: 10.1038/nclimate2583.

Les valeurs estimées pour les États-Unis ont été validées par trois méthodes. Premièrement, des analyses de validation croisée de la base de données ont été réalisées. Pour cela, la base de données est divisée en deux groupes de répondants : l’un est utilisé pour la modélisation et l’autre sert de groupe témoin. Les résultats du modèle sont ensuite comparés avec ceux obtenus par les répondants du groupe témoin pour quantifier le pourcentage de bonnes réponses prédit par le modèle. Ces tests de validation croisée ont été répétés en employant des échantillons de différentes tailles et en séparant les données de différentes manières. Deuxièmement, les valeurs estimées à partir des données complètes ont été comparées avec les résultats d’enquêtes indépendantes, conduites au moyen d’échantillons représentatifs, aux échelles des États et des villes. Troisièmement, certaines valeurs ont été comparées avec des données de sondage recueillies par d’autres chercheurs au cours d’années précédentes.

La modélisation doit également être validée pour son application canadienne. Pour ce faire, nous adaptons la technique de validation croisée élaborée pour les États-Unis. Pour plus de détails, veuillez consulter cette communication :

Mildenberger, M., Howe, P.D., Lachapelle, E., Stokes, L.C., Marlon, J., and Gravelle, T. “The distribution of climate change public opinion in Canada.” PLoS ONE 11(8) eo159774. Disponible ici

Formulation des questions de sondage

Les valeurs estimées par la modélisation et qui sont représentées par les cartes proviennent des réponses du public aux questions suivantes. La plupart des questions à choix multiple ont été transformées en questions dichotomiques aux fins de représentation graphique. Par exemple, nous avons combiné les réponses à une question sur la perception de l’existence du réchauffement climatique et les réponses à une question subséquente (seulement pour les répondants qui croient à l’existence du réchauffement climatique) sur la perception des causes principales du réchauffement climatique. Nous avons ainsi pu évaluer le pourcentage de Canadiens qui croient à la fois que les changements climatiques existent et qu’ils sont causés par l’activité humaine. Nous avons attribué aux catégories de réponses ci-dessous un code de couleur pour illustrer comment elles ont été réunies et traduites en nouvelles variables, celles qui sont représentées sur les cartes.

Les répondants qui ont choisi « Ne sais pas » ou qui n’ont pas donné de réponse à la question n’ont pas été exclus de l’analyse. Ils sont désignés par les segments gris dans les diagrammes à barres.

Questions posées:

La planète se réchauffe
« D’après ce que vous avez lu et entendu, existe-t-il des preuves solides que la température moyenne de la planète s’est réchauffée au cours des quatre dernières décennies? »

  • Oui
  • Non
  • Ne sais pas

La planète se réchauffe en partie ou surtout en raison de l’activité humaine
« Est-ce que la planète se réchauffe principalement à cause de l’activité humaine, comme l’utilisation de combustibles fossiles, ou surtout en raison de tendances naturelles dans l’environnement? »

  • Surtout à cause de l’activité humaine
  • Surtout en raison de tendances naturelles
  • Une combinaison des deux
  • Ne sait pas

Les changements climatiques vous nuiront personnellement
« Selon vous, à quel point les changements climatiques vous nuiront-ils personnellement? »

  • Grandement
  • Moyenement
  • Un peu
  • Pas du tout
  • Ne sait pas

Quand les changements climatiques commenceront-ils à nuire aux habitants du Canada?
« Selon vous, quand les changements climatiques commenceront-ils à nuire aux habitants du Canada? »

  • Les changements climatiques nuisent déjà aux habitants du Canada
  • Dans 10 ans
  • Dans 25 ans
  • Dans 50 ans
  • Dans 100 ans
  • Jamais
  • Ne sait pas

Ma province subit déjà les effets négatifs des changements climatiques
Maintenant, pour chaque énoncé que je vous lis, veuillez indiquer si vous êtes fortement en accord, plutôt en accord, plutôt en désaccord ou fortement en désaccord.

« Ma province subit déjà les effets négatifs des changements climatiques. »

  • Les changements climatiques nuisent déjà aux habitants du Canada
  • Fortement en accord
  • Plutôt en accord
  • Plutôt en désaccord
  • Fortement en désaccord
  • Ne sait pas

Au lieu d’essayer d’empêcher les changements climatiques, nous devrions concentrer nos efforts sur notre adaptation à ces changements
Maintenant, pour chaque énoncé que je vous lis, veuillez indiquer si vous êtes fortement en accord, plutôt en accord, plutôt en désaccord ou fortement en désaccord.

« Au lieu d’essayer d’empêcher que les changements climatiques se produisent, nous devrions concentrer nos efforts sur notre adaptation à un climat plus chaud. »

  • Fortement en accord
  • Plutôt en accord
  • Plutôt en désaccord
  • Fortement en désaccord
  • Ne sait pas

Appui

Appui à un marché du carbone

Il existe un système dit de plafonnement et d’échange par lequel le gouvernement délivre un certain nombre de permis qui limitent la quantité d’émissions de gaz à effet de serre pour l’ensemble du secteur industriel. Si une entreprise dépasse sa limite, elle devra acheter des permis additionnels aux compagnies qui ont des permis excédentaires. Inversement, les entreprises qui n’utilisent pas tous leurs permis peuvent les vendre. Ce système encourage les compagnies à mettre en œuvre des programmes de réduction des émissions lorsque cela est moins onéreux que l’achat de permis.

« Êtes-vous fortement favorable, plutôt favorable, plutôt défavorable ou fortement défavorable à ce type de système? »

  • Fortement favorable
  • Plutôt favorable
  • Plutôt défavorable
  • Fortement défavorable
  • Ne sait pas

Appui à l’augmentation des taxes sur les combustibles fossiles

Une autre manière de réduire les émissions de gaz à effet de serre consiste à augmenter les taxes sur les carburants à base de carbone, comme le charbon, le pétrole, l’essence et le gaz naturel.

« Êtes-vous fortement favorable, plutôt favorable, plutôt défavorable ou fortement défavorable à ce type de système? »

  • Fortement favorable
  • Plutôt favorable
  • Plutôt défavorable
  • Fortement défavorable
  • Ne sait pas

The YPCCC is pleased to offer our downscaled climate change opinion estimates to the public. These data are distributed under the following terms of use.

This is a legal agreement between you, the end-user (“User”) and Yale University on behalf of the Yale Program on Climate Change Communication (the “YPCCC”).  By downloading the survey data made available on this web site (“Data”) you are agreeing to be bound by the terms and conditions of this agreement.  If you do not agree to be bound by these terms, do not download or use the Data.

The YPCCC hereby grants to the User a non-exclusive, revocable, limited, non-transferable license to use the Data solely for (1) research, scholarly or academic purposes, (2) the internal use of your business, or (3) your own personal non-commercial use.  You may not reproduce, sell, rent, lease, loan, distribute or sublicense or otherwise transfer any Data, in whole or in part, to any other party, or use the Data to create any derived product for resale, lease or license.  Notwithstanding the foregoing, you may incorporate limited portions of the Data in scholarly, research or academic publications or for the purposes of news reporting, provided you acknowledge the source of the Data (with express references to the YPCCC, as well as the complete title of the report) and include the following legend:

The YPCCC bears no responsibility for the analyses or interpretations of the data presented here.

THE DATA IS PROVIDED “AS IS” WITHOUT ANY WARRANTY OF ANY KIND, EITHER EXPRESS OR IMPLIED, ARISING BY LAW OR OTHERWISE, INCLUDING BUT NOT LIMITED TO WARRANTIES OF COMPLETENESS,  NON-INFRINGEMENT, ACCURACY, MERCHANTABILITY, OR FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.  THE USER ASSUMES ALL RISK ASSOCIATED WITH USE OF THE DATA AND AGREES THAT IN NO EVENT SHALL YALE BE LIABLE TO YOU OR ANY THIRD PARTY FOR ANY INDIRECT, SPECIAL, INCIDENTAL, PUNITIVE OR CONSEQUENTIAL DAMAGES INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, DAMAGES FOR THE INABILITY TO USE EQUIPMENT OR ACCESS DATA, LOSS OF BUSINESS, LOSS OF REVENUE OR PROFITS, BUSINESS INTERRUPTIONS, LOSS OF INFORMATION OR DATA, OR OTHER FINANCIAL LOSS, ARISING OUT OF THE USE OF, OR INABILITY TO USE, THE DATA BASED ON ANY THEORY OF LIABILITY INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, BREACH OF CONTRACT, BREACH OF WARRANTY, TORT (INCLUDING NEGLIGENCE), OR OTHERWISE, EVEN IF USER HAS BEEN ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGES.

The YPCCC has taken measures to ensure that the Data is devoid of information that could be used to identify individuals (e.g., names, telephone numbers, email addresses, social security numbers) who participated in or who were the subject of any research surveys or studies used to collect the Data (“Personally Identifying Information”).  However, in the event that you discover any such Personally Identifying Information in the Data, you shall immediately notify the YPCCC and refrain from using any such Personally Identifying Information.

This license will terminate (1) automatically without notice from the YPCCC if you fail to comply with the provisions of this agreement, or (2) upon written notice (by e-mail, U.S. or otherwise) from the YPCCC.  Upon termination of this agreement, you agree to destroy all copies of any Data, in whole or in part and in any and all media, in your custody and control.

This agreement shall be governed by, construed and interpreted in accordance with the laws of the State of Connecticut. You further agree to submit to the jurisdiction and venue of the courts of the State of Connecticut for any dispute relating to this Agreement.

Please use the following citation in any work that makes use of the data and documentation as follows:

Mildenberger M, Howe P, Lachapelle E, Stokes L, Marlon J, Gravelle T (2016) The Distribution of Climate Change Public Opinion in Canada. PLoS ONE 11(8): e0159774. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0159774

Direct any questions to the YPCCC at climatechange@yale.edu.

To access the data, fill out your information and then click "Email me the data"

* indicates required
Affiliation *
Would you like to be notified about data updates? *
I agree to the terms *

Frequently Asked Questions

What do these maps depict?
The maps depict estimates of the percentage of Canadians (age 18 and over) who hold particular attitudes, perceptions, and policy preferences on the problem of climate change. The estimates were generated from a statistical model that incorporates actual survey responses from a large dataset of >9,000 individuals that have been collected since 2011. The actual survey responses were combined with demographic data from Statistics Canada to estimate opinions based on information such as gender, education and language; they also take into account changes in public opinion over time.
Where do the survey data underlying the estimates come from?
The data underlying the maps come from a large national survey dataset ( >9,000 respondents) collected between January 2011 and October 2018 by random digit dialing telephone surveys administered to landline and mobile phone listings. Reports from the individual surveys are available here: http://www.ericklachapelle.com/publications/.
How accurate are the estimates?
No model is perfect and there are uncertainties in the model estimates. The model uncertainties are smaller at broad geographic scales (e.g., the provincial level), and are larger at finer geographic scales (e.g., at the riding level). The model estimates also tend to be conservative, so geographic areas with extremely high or low measures are not estimated as well as areas with values closer to the national average for each survey question. The average margin of error is ±6 percentage points for the provincial-level estimates and ±7 percentage points for the riding-level estimates (at the 95% confidence level).
Do the maps account for differences in population density across the country?
No, the maps depict the estimated proportion of people within each geographic area who would answer each question as indicated. We have not adjusted the maps based on population density differences. It is important to keep in mind that some geographic areas may be large, but have few residents (e.g., Northern Saskatchewan), while other geographic areas may be small, but have many residents (e.g., the GTA).

The type of map used in this tool is called a choropleth map, which means the colors on the maps reflect the percentage of the population in a given geographic unit. These kinds of maps are used to represent everything from election results to census and economic data (e.g., per capita income or unemployment rates).

Why aren’t there any data for Canadian territories and Labrador?
The public opinion data we use to model the distribution of opinion across Canada excluded phone samples from people living in Canada’s territories. Unfortunately, it is not possible to accurately infer Northern beliefs from our current opinion dataset.
How do these new (2019) maps compare with previous maps?
Public concern about global warming has generally increased since 2016. However, improvements to our model, including new data that increase our ability to resolve differences between jurisdictions may have contributed to shifts in our current estimates as compared with those of 2016. As a result, we recommend caution interpreting any changes over time because we can’t easily disaggregate what is a true shift between any particular year and what reflects the model’s improved ability to map climate beliefs at the local scale.
Can I use the data?
Yes. We encourage you to explore the maps and use the results in your own work. The data are available above on the “Data Download” tab so that you can do your own analyses and create your own visualizations. If you publish an academic paper using these data please acknowledge the source by using the following citation:
Mildenberger M, Howe P, Lachapelle E, Stokes L, Marlon J, Gravelle T (2016) The Distribution of Climate Change Public Opinion in Canada. PLoS ONE 11(8): e0159774. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0159774
If you publish a news article, visualization or blog post using these data, please include a link back to this website.
When will the data be updated next?
The estimates will be updated periodically when new Canadian climate opinion survey results are released.